Curcumine & associations naturelles

Curcumine | Les associations salutaires

 

epice-antioxydant-bienfaits_curcumideal

 

La Curcumine une mine d’or de bienfaits

 

curcuminoïdes-du-curcuma

Les rhizomes sont la partie de plante utilisée et contiennent des composés phénoliques, des huiles essentielles, des stéroïdes, des alcaloïdes et d’autres substances (plus de 400 identifiées).

Les curcuminoïdes sont les principaux composés phénoliques trouvés dans le curcuma, à hauteur de 5 à 9%.

Trois curcuminoïdes sont majoritaires et portent les principaux bénéfices de la plante : la curcumine et deux de ses dérivés (la démethoxycurcumine et la bisdémethoxycurcumine).

 

 

Curcumine et ses associations salutaires

De très nombreuses études ont été réalisées sur des extraits purifiés de rhizome de curcuma, contenant jusqu’à 95% de curcuminoïdes. Leurs propriétés antioxydantes, antibactériennes et leur capacité à atténuer les réactions inflammatoires ont intéressé de nombreuses équipes de recherche.

En 1998, une équipe de recherche indienne de la St. John’s Medical College de Bangadore publie une étude montrant que la prise simultanée de curcuminoïdes puissants et pipérine extraite du poivre noir, augmentait considérablement le taux de curcumine dans le sang [1].

L’ajout d’une petite quantité de pipérine (1% du poids des curcuminoïdes) permet une multiplication par un facteur 20 de la biodisponibilité des curcuminoïdes.

Des apports journaliers de 500 à 1000 mg (2 à 4 comprimés) sont désormais suffisants pour observer des effets intéressants.

Depuis, plusieurs technologies ont été étudiées, dans le but d’augmenter la biodisponibilité des curcuminoïdes (encapsulation, micronisation, nanoémulsion, etc.)

[1] – Shoba, G., et al., Influence of piperine on the pharmacocinetics of curcumin in animals and human volunteers. Planta Medica, 1998. 64. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9619120/

Les associations naturelles et salutaires à la curcumine

Appelé, « L’herbe d’or ou herbe du soleil », le curcuma est utilisé en Inde depuis des millénaires en tant que plante médicinale et sacrée ainsi qu’en témoigne son appellation « herbe du soleil » de la part des peuples Védiques. On retrouve des ouvrages traitant de l’utilisation médicinale du curcuma dans des communautés socio-religieuses diverses jusqu’à il y a 6000 ans en arrière.

Dans le domaine nutritionnel, Uma Pradeep et al. ont mené une étude de l’influence d’un mélange de 11 épices sur l’utilisation métabolique des protéines de haricots ailés (Psophocarpus tetragonolobus) et de horsegram (Dolichos biflorus).

Ces légumes, herbes et graines sont très populaires en Inde et grandement consommés par les populations pauvres, c’est la raison pour laquelle cette étude est menée.

Ces chercheurs de l’Université Agricole de Hyderabad en Inde ont prouvé que les protéines de ces légumes sont 10 à 20 % mieux assimilées si elles sont cuisinées et ingérées avec 1,5% d’un mélange de 11 épices parmi lesquelles on peut citer la coriandre, le curcuma, le poivre noir et le cumin pour les plus connues.

 

Curcugreen® curcumine surpuissante

 

Le curcuma est décrit comme possédant un très large spectre d’actions dans plusieurs domaines : utilisations traditionnelles ou études scientifiques actuelles.

En médecine traditionnelle, le curcuma peut être utilisé pour traiter les affections hépatiques, les helminthiases, éléphantiasis et autres parasitoses, les ulcères gastriques ou cutanés, l’eczéma, les maladies inflammatoires, les hémopathies, les vertiges et les gonorrhées, etc…

En 2003, Duke a fait une liste qui se veut exhaustive des utilisations du curcuma dont les activités ont été validées par des essais pharmacologiques ou même cliniques. On en comptait 114 (en 2003) pour plus de 7000 de nos jours.

Curcuma utilisé en association

Le curcuma est utilisé en association avec d’autres plantes ou épices pour des raisons variées.

Comme nous le verrons plus loin, dans le domaine de la cancérologie, on retrouve beaucoup d’études associant la curcumine à d’autre thérapeutiques afin d’en augmenter les effets ou de diminuer les risques de chimiorésistance des cellules tumorales.

Les études utilisant le curcuma en tant qu’épice sont faites sur des animaux étant placés ou non sous un régime alimentaire épicé par du curcuma.

C’est le cas d’une étude associant un régime alimentaire à base de curcuma visant à savoir, si, combiné à l’ingestion de feuilles de Bétel, le risque de développement d’un cancer induit par les nitrosamines est diminué. Il apparaît ainsi que cette combinaison curcuma/bétel est efficace en tant qu’agent de chimio-prévention des cancers.

Dans le domaine agro-alimentaire, les régimes complétés avec des doses massives d’antibiotiques ayant été bannis de certains pays, particulièrement dans les pays de l’Union Européenne, à cause de la présence de résidus antibiotiques dans les viandes et de l’accroissement des lignées de bactéries résistantes suite au mésusage de ceux-ci, différentes herbes et épices ont été développées en tant qu’additifs alimentaires dans les élevages d’animaux.

Une étude récente (2014) a pour but d’étudier s’il est avantageux de traiter des volailles d’élevage intensif avec des mélanges d’épices en mesurant plusieurs paramètres : leur croissance, leur ossature, quelques paramètres sanguins et leur réponse immunitaire humorale.

Il en ressort que le groupe (n=30) ayant été traité avec un régime alimentaire à base de curcuma (0.5%) et de coriandre (2%) présente un meilleur taux d’anticorps et une ossature plus solide signant un état de santé globalement amélioré.

Il est donc utile de nourrir ces poulets d’élevage à l’aide d’un régime avec une association curcuma-coriandre pour augmenter leur résistance et ainsi s’affranchir de l’utilisation systématique et chronique d’antibiotiques dans les batteries d’élevage intensif.

La curcumine : accepteur de Michael.

Cette propriété est un attribut de réactivité chimique de la curcumine pour favoriser les interactions de type covalentes avec des cibles possédant des fonctions nucléophiles comme des thiols, des thiolates ou des amines.

Dinkova-Kostova et al. ont établi que les molécules acceptrices de Michael sont des inducteurs d’enzymes protectrices de la carcinogenèse et que leur réactivité se fait avec des fonctions thiols ou thiolates. Parmi ces molécules on retrouve des chalcones, des cinnamates, des coumarines, des bis(benzylidène)-acétones et des curcuminoïdes.

L’exemple le plus simple et le plus illustratif est celui du glutathion réduit (GSH). Ce tripeptide de séquence glutamate-cystéine-glycine possède une fonction thiol rendant ce peptide donneur de Michael.

L’incubation de curcumine avec un gradient de concentration de GSH mène à une diminution proportionnelle et temps-dépendante de l’absorbance à 430nm (λMAX) de la curcumine dans les solvants protiques ce qui signifie que la délocalisation électronique est interrompue sur la partie centrale de la curcumine car elle réagit avec le GSH. La formation de ces adduits indique aussi que la curcumine interfère avec le métabolisme redox du glutathion cellulaire.

Ce mécanisme covalent peut également intervenir avec des résidus séléno-cystéines des sélénoprotéines. Fang et al. ont démontré l’activité inhibitrice irréversible de la curcumine par sa fixation covalente aux thiorédoxines réductases.

Ces enzymes cytosoliques, mitochondriales et nucléaires constituent un système, analogue du système glutathion – glutathion réduit, capable de piéger les radicaux libres.

La curcumine s’y fixe par l’intermédiaire des résidus séléniés et soufrés et les empêche d’exercer leur pouvoir réducteur, activité recherchée en oncologie afin de favoriser l’apoptose cellulaire induite par la toxicité des radicaux libres.

Ces propriétés à réagir avec des donneurs de Michael ont un rôle important dans la capacité de la curcumine à perturber de manière covalente et donc irréversible, les sites de fixation de certaines enzymes à leurs substrats. Cela concourt à l’action pléiotrope de ce composé naturel exceptionnel.

 

Réfs : Curcuma et curcumine : de l’histoire aux intérêts thérapeutiques par Jean-Pierre Jourdan PDF

 

 

Curcugreen® curcumine surpuissante

%d blogueurs aiment cette page :