Curcuma & Harpagophytum contre les douleurs articulaires

Curcuma, Harpagophytum & Uncaria Tomentosa contre les douleurs

 

epice-antioxydant-bienfaits anti-douleur curcumine

 

Stop aux douleurs articulaires

Les plus puissants composés naturels contre les douleurs articulaires

Les affections comme l’arthrite, les douleurs de type lombaires ou des articulations dues à l’inflammation ou la détérioration des cartilages sont de plus en plus fréquentes.

Si nos os sont fragiles, nous courrons le risque de souffrir de fractures, d’entorses et de troubles ostéo-articulaires.

Afin de éviter ce type d’affections, il est nécessaire de conserver une alimentation équilibrée et une activité physique régulière. Ainsi, l’affaiblissement du système immunitaire, qui peut provoquer des troubles des tissus de l’organisme favorisant le développement de ces maladies, peut être évité.

Le traitement pharmacologique des troubles articulaires est établi à partir de trois lignes d’action :

  • la première,  le traitement à base d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) qui diminuent l’inflammation
  • la deuxième, le traitement à base d’immunodépresseurs afin d’éviter les crises et les rechutes
  • la troisième, le traitement à base d’inhibiteurs sélectifs du facteur de nécrose tumorale (TNF) entraînant une diminution de l’inflammation et de la douleur.

Les extraits d‘harpagophytum, de curcuma et de Griffe de chat exercent une action analgésique et anti-inflammatoire, favorisent la régénération du cartilage et diminuent la douleur. Ils permettent d’aborder les points importants des troubles articulaires de manière naturelle.


Douleurs articulaires

 

Curcuma propriétés :

Le curcuma possède des effets anti-inflammatoires, à travers la modulation du métabolisme des eicosanoïdes, ainsi qu’une capacité immunomodulatrice, altérant principalement le profil des cytokines ThI des cellules T collaboratrices ou auxiliaires5.

  • Les curcuminoïdes sont connues pour leur action antioxydante qui évitent la formation de radicaux libres entrainant une dégénérescence cellulaire.
  • Il libère les médiateurs de l’inflammation qui activent la réparation du cartilage (cytokines comme TNF-α, IL-1, IL-6) grâce aux chondrocytes qui bloquent la chaîne de réactions qui agit sur la dégénérescence du tissu cartilagineux6-8.

 

Harpagophytum, propriétés :

  • Les harpagosides possèdent des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques grâce à leur action inhibitrice sur l’enzyme cyclo-oxygénase 2 (COX-2) et l’oxyde nitrique synthase (NOS)1.
  • Ils favorisent la régénération du cartilage, en augmentant la flexibilité et le nombre de fibres du colagène2.
  • Ils agissent comme un antibactérien contre les bactéries aérobies, anaérobies et les levures3.
  • Différentes études réalisées sur les Hommes en double aveugle où un groupe placebo a été étudié face à un groupe contrôle, indiquant une diminution significative des douleurs lombaires4.

 

Griffe de chat, propriétés :

Les alcaloïdes de l’extrait de Griffe de chat diminuent la douleur en cas de l’arthrite rhumatoïde9.

  • Elles stimulent  le système immunitaire, les alcaloïdes favorisent la phagocytose (capacité à attaquer et détruire les cellules étrangères par les globules blancs contenus dans le sang)10.
  • L’action anti-inflammatoire provient de la capacité à inhiber les cytokines et le facteur de nécrose tumorale alpha (TNF-alpha), médiateurs critiques de la réponse du système immunitaire11.
  • Par analyse in vitro une activité antimicrobienne sur Enterobacteriaceae, S. mutans y Staphylococcus spp a été observée12.   Pour en savoir plus…

 

Douleurs articulaires

Bibliographie

  1. Harpagophytum procumbens Suppresses Lipopolysaccharide-Stimulated Expressions of Cyclooxygenase-2 and Inducible Nitric Oxide Synthase in Fibroblast Cell Line L929. Mi-Hyeon Jang, Sabina Lim, Seung-Moo Han et al. J. of Pharmacological Sciences. 2003. 93(3): 367-71.
  2. Principes and practice of phytoteraphy. Tam LS, Chan TYK, Leung WK, et al. Aust NZ. J Med. 2013.
  3. Principes and practice of phytoteraphy. Devi PU. Indian J Exp Biol. 2013.
  4. Principes and practice of phytoteraphy. Singh N, Singh SP, Nath R, et al. Inst J Crude Drug Res. 2013.
  5. Pharmacological and nutritional effects of Curcuma longa L. extracts and curcuminoids. Mesa, M.D. Ars Pharm. 2001. 41 (3): 307-321.
  6. Modulation of inflammatory mediators by Ibuprofen and Curcumin treatment during chronic inflammation in rat. Banerjee, et al. Immunopharmacol Immunotoxicol. 2003, 25(2): 213-224.
  7. Differential regulation of cytokines and transcription factors in liver by curcumin following hemorrhage/resuscitation. Gaddipati, et al. Shock. 2003. 19 (2): 150-156.
  8. The dietary pigment curcumin reduces endothelial tissue factor gene expression by inhibiting binding of AP-1 to the DNA and activation of NF-kappa B. Bierhous, et al.Thromb Haematost. 1997, 77(4): 772-782.
  9. Randomized doublé bilind trial of an extract from the pentacyclic alcaloid-chemotype of Uncaria tomentosa for the treatment of rheumatoid arthritis. Erich Mur, et al. J of Rheumatology. 2002. 29(4): 678-81.
  10. Enhanced DNA repair, immune function and reduced toxicity of C-MED-100, a novel asqueous extract from Uncaria tomentosa. Yezhou Sheng, et al. J Ethnopharmacol. 2000. 69(2): 115-26.
  11. Tretament of THP-1 cells with Uncaria tomentosa extracts differentially regulates the expression if IL-1β and TNF-alpha. Lisa Allen-Hall, et al. J of Ethnopharmacol. 2007. 109 (2): 312-7
  12. Antimicrobial activity of Uncaria tomentosa against oral human pathogens. Renzo Alberto Ccahuana-Vasquez, et al. Braz Oral Res. 2007.21(1): 46-50.
%d blogueurs aiment cette page :